Couleurs d'étoiles

Un blog exploratoire

plus

 
 

2.7.12 Test d'émulsions colle/huile pour les sous-couches

Sur une base de gesso sur toile, bois ou papier, on peut amorcer les premières couches rapides en émulsion huile/colle et ne terminer à l'huile que pour les glacis.

Les temps de séchage entre séances ont considérablement réduits. Le nettoyage des pinceaux est facilité: à l'eau et au savon de marseille.

En France et même aux States, la référence est Patrick Betaudier, il semble. Avant le cmc, Bétaudier utilisait une tempera à l’œuf en émulsion huile, mais qui garde moins bien (on peut aussi remplacer par de la caséine).
NB 1509: selon Brazs, la référence initiale serait Abraham Pincas.

J'expérimente selon ces sources, mais il faut que je trouve une solution SANS solvant; l'émulsion PB par exemple en contient via le dammar; idem Modot. Je pourrais faire fondre le dammar dans l'huile avant, à la chaleur douce?

EPB - ET3 - EC4 - EM5 - fixer le dessin au fusain

  

Scénario avec le medium-colle à la Patrick Betaudier = EPB

recette de l’émulsion EPB =

  • (½ à) 1 vol huile de lin clarifiée + 1 vol vernis dammar ;
  • y fouetter en mayonnaise (ou au blender) 2 vol colle (1:20);
  • le tout à utiliser tel quel ou à diluer dans 1.25/2.5 vol d’eau ; + 1 goutte d’huile essentielle de girofle si methylcellulose (cmc : pas besoin, ne pourrirait pas) ;
  • mélanger l’émulsion aux peintures en tube, se conserve plusieurs semaines
  • ? quid avec pigments? faut-il ajouter de l'huile?

Dotapea autorise 50% de liant cellulosique dans cette recette; Studio Products recommande de mélanger 50/50 aussi pour leur « Amber Gum » qui n’est que du cmc densifié (avec un agent mouillant et un fongicide, semble-t-il). Dbclemons n'intègre que 25% de MC.

Dotapea et précaution pour ce medium: vérifier la neutralité de l'eau (pH 7 si possible) que vous allez utiliser. Utiliser si nécessaire de l'eau distillée ou déminéralisée.

1/ dessiner au fusain ou au brou de noix

2/ fermer surface voir ci-dessous

3/ après 1/2h : peindre les ombres et lumières aux huiles tube diluées à l’émulsion EPB

4/ travailler ainsi plusieurs séances ou peindre directement en une séance

5/ quand sec (+1h au moins disent les praticiens, chez moi ça a mis trois jours à sécher à cause de l'emploi de standoil, sotte gamine) : commencer les glacis avec ma recette TGDxx, commencer à penser « gras/maigre » -> TGD/6 puis /4 puis /2 puis /0

Si on commence plus tard que qqs jours après le point 4, encoucher d'émulsion ou de medium TGD/6, selon le cas de figure, avant de commencer.

Si on reprend avec de l'émulsion, ça DOIT être dans le frais ou demi-frais

Quand on ajoute trop d’huile et que l'émulsion goutte, D Clemons conseille d’ajouter un peu de miel ou une touche de glycérine (jamais plus que 5%)? Jj'utiliserais de la craie (selon le putty de Tad Spurgeon).  

Test nr 1 EPB

J'ai testé le medium EPB à la cmc (de la poterie) + huile lavée maison 07-2012 sur du papier 300g pour huile (mes réf: felouques Egypte).

Avec des pigments dans le medium (pas d'huile en tube).

Recette :

  • 1/2 vol huile lavée,
  • 1 vol vernis dammar très épais (fait maison, non "déciré", très dense càd 1/1 avec térébenthine),
  • 1.5 vol de pâte cmc type crème fraîche (10g pr125ml eau)
  • 1gtt H.E. girofle.

Agréable à poser, malgré un premier abord visqueux , mais selon dbclemons qui utilise aussi ce medium, il devrait sécher en une heure ? ça l’a fait sur les zones que j’ai raclées , mais sinon même en fine couche au couteau 4 heures après, toujours bien peu sec. Il y a de gros empâtement à certains endroits. Jour 2: OK, enfin sec.

NB cmc. J’ai refait un lot de 125ml d’eau bouillante et 10g de cmc à verser en pluie en tournant continûment. Terminé au blender par sécurité. Très très dense.

Le liant méthylcellulosique est généralement dosé à 25 :1. Je veux le moins d’eau possible.

Dbclemons utilise du MC (méthylcellulose simple) : et moi du carboxymethylcellulose cmc parce qu’en ai à la poterie, tout simplement (pour les émaux).

Le MC: eau froide; le cmc: eau froide ou chaude.

L’avantage sur les colles animales et les colles de farine : les cmc moisissent moins vite et tirent moins au séchage. C’est la base de la colle à tapisser. Je peux l’utiliser en reliure aussi ; ou pour faire des pastels maison. Je l’emploie comme rétenteur d’eau dans les badigeons à la chaux et dans les stucs, quand il y a un risque que la surface soit trop poreuse et déséquilibre la carbonatation.

La colle perd son pouvoir après 60 jours selon dbclemons ; selon Wehlte, les colles végérales comme le cmc peuvent même se décoller des murs après un an. Ah bon ? Je referai ce medium aussi avec de la colle de riz, histoire de jouer retour aux sources total.

Test nr 2 : émulsion methycellulose/huile à la Tad Spurgeon - sans solvant - ET3

Une piste sans solvant =page 104 du livre de Tad.

Le medium de base se fait avec

  • (1cs klucelM, 2cs methocel a4m + 120ml eau) au blender
  • + (6cs craie, 6cs eau)
  • + en pluie 2cs de sun oilxx (faute de quoi: stand oil).

Dans son livre Spurgeon n’explique pas pourquoi il combine les deux klucel/methocel ?

Il utilise cette émulsion pour faire les tubes de peintures  - Doses pour faire un tube de 50ml:

  • 4cs de pigments écrasés en pâte avec un peu d’eau
  • puis ajouter 15ml de ce medium de base (+- 1 cuill à soupe, à ajuster selon pigment).

Premières sous-couches devraient selon TS être « underbound » . Test : si on racle un résidu séché sur palette, il doit être d’une pièce, lisse = bound ; si craquèle : underbound.

Sa version 2, plus saturée, moins caoutchouteuse, sècherait plus vite (encore à tester):

  • (4cs klucel, 5cs methocel a4m + 165ml eau) au blender
  • + (6cs craie)
  • + en pluie 4cs de sun oil 
  • + 1cs d’huile 'maigre".

Chez kremer : Klucel® M  = 5000 mPas, cellulose hydroxipropylique, épais; Klucel® is soluble in many polar organic solvents and in water below 38°C, but is insoluble in water above 45°C.

Methocel = Modified cellulose (100 %). CAS 9004-67-5. C’est leur methycellulose. 4000 mPas. Methocel A4M is a standard low to medium viscosity grade cellulose ether which can be used in various industrial applications. The selected particle size distribution guarantees quick dissolution. The pH of the formulation has no influence on the rate of dissolution. The product is compatible with all mineral binders.

 Test nr 3: émulsion MC/huile à la Dbclemons - sans solvant - EC4

  • Dbclemons peint la sous-couche avec une émulsion de 50/50 de l’huile et de la cmc diluée ;
  • la deuxième avec de l’huile et de la cmc non diluée ;
  • ensuite il termine aux mediums huile pure.

Test nr 4 Modot again: medium gélatine - EM5

Modot  propose de mélanger 5 vol de solution à la gélatine diluée (chauffée à peine pour fondre?) + 1 vol de stand oil et 1 vol de vernis dammar. Encore à tester.

Elle utilise une peinture à la gélatine, qu’elle met en oeuvre aussi dans un médium proche de celui de PB. La colle de peau de lapin est moins chère que la gélatine mais sent fort et doit tremper une nuit avant. Recette:

  • 1 cs de gélatine dans ¼ l d’eau bouillante et ne plus cuire (= rapport de 1/17 ; pour gesso : 1/10 colle et eau).
  • Quand prêt, mélanger 1/1 à pigment et à ce qu’il faut d’eau.

Inconvénient : comme gouache, le ton est différent quand il sèche. Je dois retester avec 1 cs gélatine pour 1/8l d'eau bouillante, car avec ces doses c'est vraiment trop liquide.

  • Si craquèle: trop de gelatine trop peu d’eau ;
  • Si poudre : trop peu de gélatin

Sa procédure : elle peint en sous-couche à la colle pigmentée, puis continue avec l’émulsion colle/huile. Avant couche huile, elle pose une couche pure gélatine « pour isoler les tons ».

autres

Il me reste à tester ces  émulsions huile avec la colle de riz (celle que j'utilise pour la reliure, à base d'amidon Rémy).

Selon Brazs , le putrido consiste à émulsionner une colle de peau moisie (liquéfiée) avec de l'huile  (voir p. 135 de son livre MP).

Fixer le fusain du dessin préalable

  • avec du fixatif caséine

  • ou avec un spray de gomme-laque

  • ou au lait écrémé (méthode de Louis Velasquez : peindre au travers d’un tshirt tendu sur le panneau)

  • ou à la colle de peau de lapin

  • ou  à la gélatine selon la recette Peter Pacheco : 2 feuilles de gélatine de poisson (ça vient de http://www.giotto.org, en Ombrie, logique), à dissoudre dans 1/4litre d’eau très chaude. Verser dans un spray et remplir d’ ¼ litre d’eau et ¼ litre d’éthanol. Spray sur le dessin (tendu au scotch si papier). Rincer le bouchon du spray, sinon la gélatine le boucherait.

  • ou au medium damar 1dammar 3 ess téréb

 suite