Couleurs d'étoiles

Un blog exploratoire

plus

Clarifier l'huile - tests juillet 2012 - page 3

(page 2 - page 4)>

résultats fin juillet - fin août

Divers pour questions à Mr X. - comprendre les huiles - choix pour peinture chevalet

 

 

huile de lin de 3 ans, retrouvée cave - pourtant dans bouteille opaque - pas d''indication sur étiquette sur le traitement; serait si claire au départ? ou blanchie avec le temps? exposée 10 jours lumière, n'a pas foncé>
huile de lin 3 ans Le Lion, aussi cave, un peu plus visqueuse que la fraîche - 4 euros le litre versus les 15 à 20 euros des huiles artistiques - > huile oubliée au châlet ardennais, appui de fenêtre - un an: huile d'olive? pourrait blanchir à ce point?
sinon ce serait de l'huile de tournesol que ma belle mère aurait amené? je pense pas... question pour X.

résultat de mes tests juillet 2012, photo au 23.7

 
gauche: HV huile de lin vigean telle quelle
droite: HTL6 huile de lin alcool et ail sans pompe 1h bain marie 70°C puis exposée lumière 1/4cm épaisseur dans terrine blanche (au grenier, grande fenêtre plein sud mais journées grises d'été en BE)
elle me semble la plus claire, encore plus claire que noix ci après
NB 27.9: les deux sont devenues limpides
gauche HNTS2: huile de noix ethanol/sel TS2 (reste 65ml)
droite HLTS1: huile de lin sable/sel TS1 (reste 100ml)
NB 27.9: HNTS2 restée turbide; HLTS1 devenue limpide
 
 
gauche: HLV4a = huile de lin csogel pompe1h bain marie et 5j de pompe windowsill
droite: HLV3 idem sans pompe windowsill
NB 27.9: HLV4 restée turbide; HLV3 devenue limpide
 

 

HLV nr4 devenue HLV 4a: après 5 jours * 24h de pompe sur appui de fenêtre (soleil 1 jour) = toujours blonde si pas ambrée, à comparer au limpide qu'affiche velasquez sur son site (il oublie qu'il a du soleil en Californie, çui-là); mais elle est épaissie (moitié viscosité de stand oil)
NB. l'aérateur consomme 1,8 watts, pas de souci éconologique pour la durée 
NB2 il est sur un mousse, car dans la chambre sous le grenier où je l'ai mis, il résonne trop la nuit, on y dort mal..  
27.9 elle est turbide càd PAS du tout limpide. Selon Velasquez, doit tourner 5 jours 24h/24h pour donner huile limpide comme de l'eau, un peu visqueuse, qui sèche en moins de 48h en fines couches, surtout sans plisser comme le font souvent les huiles trop vite épaissies.
Son test après 10 jours de pompe au soleil: l'huile sèche en 10 à 24 heures. Chez moi: c'est la plus lente de mes tests.

xx

xxxx

résultats 31082012


de gauche à droite:
Vigean sans traitement/HV; éthanol ail/HTL6; Tad Spurgeon/TS1; Huile de noix sel éthanol/HNTS2;
puis
Louis Velasquez cso pompe 5j/HLV4a; idem sans pompe dans les deux derniers bocaux

Elles sont toutes limpides (càd qu'on voit clairement les formes derrière), plus limpides qu'au départ

NB 27.9 : que s'est-il passé? la HNTS2 est devenue opaque, comme la HLV4a - les autres sont pareilles  au 31.8 - la TS11 est désormais claire comme les trois premières

J'ai beau savoir que la couleur de l'huile ne présage en rien de ce que ça va donner sur le tableau final, je suis pas très tentée par les trois bocaux à droite>

Test sur caséine MDF

test de ces huiles sur dessin improvisé  à l'émulsion caséine W2 sur planche mdf récupérée au brico (avec gesso CPL)

10.9 Troisième couche aujourd'hui, toujours le même effet : c'est l'huile Vigean NON lavée HV qui sèche le plus vite (sec sous le pinceau, pas sous le doigt, càd que la première couche reste intacte si on peint avec délicatesse la deuxième). Elle est aussi la plus claire, si j'excepte le dépôt cristallin dans le fond. Très vite suivie par HTL6 puis TS1.

NB. Pas malin d'avoir peint le bas de la planche avec des restes d'émulsion caséine à la terre d'ombre brûlée parce que tout sèche à la vitesse de l'éclair dessus. J'évalue donc sur le jaune de Naples et le bleu.