Couleurs d'étoiles

Un blog exploratoire

plus

21.9.2012 Recettes glacis au dammar

Peindre avec les couleurs telles qu’elles sortent des tubes : bof,  c’est très plat. Idem si on mixe les pigments dans de l’huile de lin simple. En outre, solidité du film ?  Donc, comment ajouter du corps, des touches de pinceaux plus fluides, un résultat plus brillant et transparent, de la luminosité?

Si j'ai bien compris:

1/ soit utiliser l’huile lavée et claircée soleil (en préparation - "sun oil" en anglais)

2/ soit ajout de résines, comme le dammar que j’aime. Il est maigre mais donne du corps, il ne jaunit pas (ce serait les térébenthines bas de gamme qui seraient responsables de cet effet), donne un effet résine brillante profondeur, peu cher, indifférent chimiquement pH.

NB de Wehlte : important de choisir la meilleure térébenthine rectifiée et surtout de garder le medium hors lumière (bouteille opaque ou bouteille cachée dans une vieille chaussette foncée) ; sinon jaunirait.  Essayer avec aspic lavande.

Tempera Mixte. Wehlte  promeut la tempera mixte de son maître Doerner : alterner des touches de détrempe et de glacis à l’huile, voir page xx de son livre. à essayer.

 

TGDS/ TGDH - TGV - TGDP

 Mes essais: médium à glacis TGDS - TGDH

= Test Glacis Dammar Stand oil. J’ai mélangé 1vol de vernis dammar très concentré, 2/3vol  de stand oil et 1/3 d’huile lavée. Selon les couches, j’ai dilué ce mélange de 2 vol avec
TGD1_6 = 6 d’essence de térébenthine
puis T1_4 = 4téré
puis T1_2 =2téré  
puis T1_1= 1téré

TGD2 : 1vol vernis dammar très concentré, 1vol  huile lavée et cqf de térébenthine comme ci-dessus de T2_6 à T2_1

yyNB 12.12. J'ai rajouté un glacis de vertpommeblockx dans du TGDH, étalé finissime au gant: ça a mis plus de trois jours à sécher.  à refaire avec les huiles lavées à la Tad. Trois jours pour une finissime couche c'est trop long.

prochain test - medium à glacis TGV

Je testerai bientôt un autre médium à glacis réputé « pour brillance, luminosité, prise rapide des coups de pinceaux, transparence ».  Le test en vaudra la peine, j’ai trouvé le mélange à 219euros le litre chez schlep'. Recette : bien secouer 10 minutes  un mélange de 4 vol vernis dammar + 2 vol standoil + 4 vol ess téré + 1 vol Térébenthine de Venise. La recette initiale demande du Baume du Canada, mais j’ai retrouvé dans mon stock de la térébenthine de Venise de Talens , qui est un baume provenant du mélèze , à ne pas confondre avec l’essence de téré. ça séchera à mon avis très lentement, mais j'ai le temps.

Selon Dotapea, la térébenthine de Venise peut s’utiliser en medium seule:  ajouter à 2 vol de couleur en tube 1/10 vol TV chauffé au bain-marie (à la rigueur avec½ vol térébenthine/aspic). Intervient à hauteur de 5% max dans le medium. Les auteurs américains ajoutent du siccatif de Harlem (j’en ai de Talens, jamais utilisé, est-ce encore bon après dix ans ?): 2 ou 3 gouttes pour une noix de pâte.

 

medium à glacis TGDP

23.9 Si j'ai bien compris G. je pourrai utiliser l'huile de lin raffinée maison et reposée en assiette de plomb quinze jours dans le medium TGDH, quii s'appellera TGDP. à tester ce week-end.