Couleurs d'étoiles

Un blog exploratoire

plus

 

23.9 émulsions huile page 3

(retour page 1)

23.9 Sur panneaux gesso :

  • EBMH BZ149aT = ma version de la formule de Brazs page 149 : 6vol cmc pour 3 vernis dammar concentré + 2/3vol huile lavée +  1/3 vol standoil ;
    (Emulsion Brasz Méthyl Huile dammar)
    Mélangé 1/1 avec blockx CQ ou blockx VP
    se roule OK sans plus (je n'ai pas encore trouvé le mélange magique) mais pour blockx VP il faut  être très précis
    se passe bien au couteau (onctueuse) et au spalter.
  • Outils se lave moyennement bien à l’eau -> eau chaude et savon de Marseille en triple dose.
  • couche 1 Sec en une heure fines couches ; en huit heures empâtements au couteau. Très vite sec pour le Block VP.
  • 25.9 couche 2 = tout au couteau avec saupoudrage de pigments RR ou Bprusse, sèche en un jour sur panneau gesso (sans impression d'isolation) quand hyperfin, sinon: 27.9 encore tacky

  • 27.9 couche 1 au rouleau sur papier salland 125gr shellaqué ou pva = pas encore sèche après 8h (à peine plus sec sur salland non enduit). Utilisé en plus de blockx CQ et VP, du pigment rubis et du bleu de prusse + un tout petit peu de blanc de zinc W&N.
    NB. dos de feuilles: pas grande différence shellac/pva ou rien, un peu d'huile transperce

sur panneaux:

     
EBMH BVP = EBMH BCQ deux couches sur fond enduit à la colle à carreaux EBMH BCQ deux couches    
       
EBMH sur fond CC ou CCA du 15.9 - empâtements encore humides après 3 jours, reste sec deux jours   CCM  jaune de mars pigment    

  • À comparer à EPB qui était 3à4 cmc 2 dammardense 1 huile lavée , ce qui revient à 1cmc pour 1 mélange huileux maigre va-t-on dire pour comparer?

  • à EMHC =  (1 vol cmc 1 huile de lin lavée 2à3 craie) pour 2 HBC

  • et à ECRH qui était 1colle de riz 1 huile (1/3 stand oil 2/3 huile lavée)

  • pourquoi du dammar dans ces couches de base, de "construction"? je pensais qu'il n'avait comme fonction que la solidité du film ou la transparence dans les glacis, mais si j'utilise des huiles lavées maison je n'ai pas besoin de renforcer le film...

23.9 Sur panneaux gesso itou, sans impression de base:

  • CCM BZ153aT = 2 vol ciresapo (caséineammo) 1 vol cmc
  • bcp dû fouetter, finalement: au blender et ça va très vite
  • JPB conseille de continuer les couches avec la même émulsion ensuite diluée de caparol dilué (1/6)
  • j'ai mélangé avec pigment jauned e mars; ça sèche trrrrès vite (empâtements quelques heures, le reste une heure),
  • seconde couche itou - tout au couteau avec saupoudrage de pigments Jchrome
  • testerai en roulade car CCM (1/1) comme CCA se roule très bien (test sur papier Bio Top pour reliure - effet mat et profond - 20/9)

24.9 Jai testé EBMH sur CCM juste pour provoquer on va voir  - sur panneau gesso sans impression
NB 27.9 pas encore sec? du tout mais du tout mais du tout...

23.9 Testé sur panneau gesso blanc : standoil de droguerie Le Lion et standoil de Talens ; évaluation 30.9 pour la teinte

25.9 Sur papier Salland, au rouleau blockx pur (VP seul ou pigment bleu de prusse) ou CQ seul ou pigment rubis ou bleu prusse; ça se roule très bien sans émulsion mais souci de nettoyage pour un canari (certains tubes de couleur demandent tout de même de terminer à la téré)

 

 

     

 

sans enduit;

enduit de shellac enduit de pva diluée 1/1      
         

enduit caséine et craie, qui poudre encore jour 1? inroulable - voir chez dbclemons qui fait tous ses fonds à la caséine

blockx OM très dilué à la térébenthine, au pinceau puis au rouleau, sèche mégavite comparé aux autres
nettoyage outils: téré incontournable en fin de course, c'est le pigment qui colle comme ça?
 

 

   
même effet au dos dans les trois cas, comme avec le papier Bio Top: l'huile bave un peu; je dois encore tester l'encollage en reliure - pourquoi me fatiguer à enduire si l'huile passe un peu derrière chez tous et si le séchage dure 24 heures dans les trois cas? chercher qui d'autres fait des papiers "à la colle" à l'huile